production
go-explore
location de voiture
Slideshow

La succulente histoire de Lontong Cap Go Meh

Bien que les célébrations du Nouvel An Chinois soient derrière nous, il est encore intéressant de parler du plat typique qui doit être servi sur la table de repas familiale pour Cap Go Meh, la 15ème et dernière journée de festivités au début du Nouvel An Lunaire.

En Indonésie, les familles chinoises Peranakan (d'ascendance mixte) se rassemblent généralement le 15ème jour du premier mois de la nouvelle année lunaire, lorsque chacun partage joyeusement cette cuisine spéciale connue sous le nom de Lontong Cap Go Meh. C'est un plat de fusion qui a été adapté de la cuisine javanaise. Le plat se compose de nombreux accompagnements et d’ingrédients mis ensemble pour devenir un plaisir festif et délicieux.


Image de : resepcaramemasak

Il existe bon nombre de versions sur l'histoire de ce plat savoureux. La plus répandue est que, puisque les immigrants chinois au 14ème siècle n'étaient pas autorisés à amener des femmes avec eux, ils se sont mariés avec des javanaises locales, créant ainsi une culture sino-javanaise de Peranakan. Installés sur Java, ils se sont également habitués à la cuisine traditionnelle de leurs femmes. Dès lors, chaque Nouvel An lunaire, le Yuanxiao traditionnel (boule de riz) a été remplacé par Lontong, le gâteau de riz local qui est ensuite servi avec divers plats javanais.

Lontong Cap Go Meh, par conséquent, est censé symboliser l'assimilation de deux cultures, l'ambiance festive du Nouvel An et le symbole de la bonne fortune, la forme allongée du gâteau de riz Lontong est censé être le symbole de la longévité. Les œufs cuits comme Pindang symbolisent la fortune et le bouillon de lait de noix de curcuma représente l'or comme symbole de la richesse.


Le nom de Lontong Cap Go Meh lui-même a une histoire légendaire datant de l'année où Sam Po Kong, plus connu sous le nom d'amiral Zheng He, a d'abord mis les pieds à Semarang dans Java centre. Là, il a annoncé qu'il organiserait une compétition pour les célébrations Cap-Go Meh, afin de savoir qui fait la meilleure soupe pour ce jour de bon augure. Au fur et à mesure que la nouvelle se répandit, un chef local ou Datuk entendit parler de ce défi, seulement la veille, mais il décida tout de même de participer malgré la courte échéance.

Il cuisina tout ce qu’il trouva de disponible à proximité et créa sa version de la soupe. Sam Po Kong goûta chaque soupe qui avait été créée par les participants venu de toute la région, chacune faites avec leurs recettes spéciales.

Lorsque les gagnants étaient sur le point d'être révélés, Datuk demanda comment était sa soupe. Sam Po Kong demanda alors à l'un des hommes de sa troupe d'enregistrer le résultat de Datuk comme "Luang Tang Shiwu Ming", ce qui signifie que cette soupe aux nombreux d'ingrédients arrive au 15e rang. Dans le dialecte Hokkien, la troupe l'a prononcé de manière légèrement différente: "Luan Dang Cap Go Mia " en l’annonçant à haute voix. Datuk et d'autres participants ont alors supposé que Sam Po Kong appelait la soupe "Lontong Cap Go Meh" parce que le plat contenait du Lontong en plat principal. Depuis lors, la création de la soupe originale de Datuk est devenue célèbre sous ce nom jusqu'à ce jour.

Il existe au moins 9 plats préparés individuellement avant de servir le Lontong Cap Go Meh. Ceux-ci comprennent: le Lontong, un gâteau de riz allongé cuit dans des enveloppes de feuilles de banane; Opor Ayam ou poulet cuit au lait de coco; Sayur Lodeh, une soupe de légumes au bouillon de lait de coco; Sambal Goreng Ati, du foie frit sauté au chili; Oeuf Pindang, des oeufs farcis aux saveurs sucrées; Koya, une poudre de crevettes séchées et de soja; Sambal Terasi: une pâte de piment épicée; Pickles avec du concombre, des carottes, des échalotes, du piment oeil d’oiseau; Et agrémenté de crackers aux crevettes. Cette plat somptueux est le plat typique à servir selon la tradition du Nouvel An chinois, encore effectué dans la plupart des villes de Java centrale et orientale, y compris Semarang.

De nos jours, cependant, dans toute l'Indonésie, Lontong Cap Go Meh est servi sur le menu quotidien des restaurants servant la cuisine indonésienne de Peranakan, comme Merah Delima, Satay House Senayan et d'autres à Jakarta et dans d'autres villes.

Dans la partie occidentale de Java, cependant, une coutume différente est maintenue pour Cap Goh Meh. Les Betawi Peranakan (descendants chinois autour de Jakarta) ont une autre culture assimilée, et célèbrent la journée avec un plat spécial différent.

Dans l'ancienne zone de Batavia ou Kota Tua de Jakarta, à Tangki, dans la ville de Tangerang et à Mauk, la coutume veut que les beaux-enfants amènent du poisson Bandeng pour être cuisiné par les parents en style Pindang avec de la pâte de piment épicée. Une tradition similaire s'applique également à Cirebon, Tegal, Pemalang et Pekalongan le long de la côte nord de Java.