production
go-explore
location de voiture
Slideshow

HUTA SIALLAGAN: Village Batak ancien sur l’île de Samosir

 

Lorsque vous visitez le Lac Toba, ne ratez pas l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la culture et le style de vie du groupe ethnique des Batak.

Située à l’emplacement actuel du village Ambarita dans le district de Simanindo, sur l’île de Samosir, province Sumatra Nord, se trouve Huta Siallagan, un ancien village à la base de la culture Batak, au milieu du superbe site du Lake Toba.

En langue locale, Huta veut dire village ou regroupement, et donc Huta Siallagan veut dire village Siallagan. Un Huta correspond aussi à la famille, ou clan et ses membres comme c’est le cas dans le clan Siallagan. Les Siallagans descendent du Roi  Naimbaton de la lignée du Roi Isumbaon, second fils du Roi des Batak. 

Le village Huta Siallagan fut construit pendant le règne du premier chef Hutaa,  le Roi Laga Siallagan, pour s’étendre ensuite sous le règne de son héritier  le Roi Hendrik Siallagan et ceci jusqu’au règne  de leur descendant le roi Ompu Batu Ginjang Siallagan. Un certain nombre de descendants du roi Siallagan résident toujours dans le village de Ambarita où se trouve les tombes des ancêtres. 

Huta Siallagan couvre une zone de 2.400 mètres carrés ceint d’un mur en pierre de 1,5 à 2 mètres de haut. Cette belle structure en pierre était avant complétée d’une harde de bambous aiguisés qui protégeaient le village des attaques d’autres tribus et des animaux sauvages.

En entrant dans le village vous êtes accueilli par des maisons Bolon et Sopo traditionnelles du groupe ethnique Batak du nord de Sumatra. 

Une construction particulière se trouve à  Huta Siallagan constituée de deux jeux de larges pierres creusées en forme de chaises autour d’une table. Cette fascinante sculpture de meuble en pierre s’appelle Batu Parsidangan, signifiant  “Pierres de réunion et jugement”. Placé sous un arbre Hariara considéré comme sacré par les Bataks. Ces pierres sont estimées avoir été sculptées il y a 200 ans.

Un des deux jeux est utilisé pour les réunions officielles et l’autre pour les jugements.

Les chaises des Batu Parsidangan sont destinées au Roi, à la Reine, aux chefs de clans, aux chefs voisins, et au “dota” où chef spirituel. Pour le second jeu on trouve une longue table de pierre pour les jugements. 

Aujourd’hui, Batu Parsidangan et Huta Siallagan se dressent comme l’héritage de ses temps anciens. Assurez vous de rejoindre le  Carnaval de l'independance du Lac Toba 2016 où toutes les ethnies voisines se joindront à la parade avec leur coutumes et traditions ancestrales, un moment unique et rare.