production
go-explore
location de voiture

Histoire


L’histoire de l’Indonésie fait partie de l’aube de l’humanité, car c’est là que des restes d’hommes primitifs y ont été découverts. À l'époque des anciens royaumes et empires, l'Indonésie a vu émerger de grands empires qui ont régné sur presque toute l'Asie du Sud-Est et qui ont joué un rôle clé dans l'histoire de la région. Après avoir obtenu son indépendance de la colonisation étrangère et la vague des deux guerres mondiales, l’Indonésie est devenue un pays uni qui continu de prospérer parmi les nations du monde jusqu’à ce jour.     

Aube de l’humanité en Indonésie

Les restes fossilisés d'Homo Erectus, communément appelé “Homme de Java" et de ses outils, trouvés sur le site archéologique de Sangiran au centre de Java, suggèrent que l'archipel indonésien était déjà habité par ces premiers hommes depuis 1,5 million d'années. Récemment, le fossile d’un Homo Floresiensis, surnommé «homme hobbit», a été découvert à Liang Bua, sur l'île de Flores, et il est également considéré comme l'un des ancêtres de l'homme moderne.

Age des rois et des sultans

Les chroniques chinoises mentionnent que le commerce entre l'Inde, la Chine et les îles de l'archipel indonésien était déjà florissant depuis le premier siècle de notre ère. Le puissant empire maritime de Srivijaya, dans le sud de Sumatra, qui régnait sur les mers de Sumatra et le détroit de Malacca du VIIème au XIIIème siècle, était connu pour sa richesse et comme centre d’apprentissage du bouddhisme. Au VIIIème et IXème siècle, la dynastie Sailendra du royaume de Mataram, dans le centre de Java, construisit le magnifique temple bouddhiste de Borobudur dans le centre de Java, suivi de la construction du temple hindou de Prambanan.

De 1294 au XVème siècle, le puissant royaume de Majapahit de Java-Est avait le contrôle sur une grande partie de l’archipel. Ailleurs, divers petits et grands sultanats ont prospéré sur de nombreuses îles de l'archipel, de Sumatra à Bali, en passant par Java, Kalimantan, Sulawesi, Ternate et les Moluques, notamment après l'arrivée de l'islam au XIIIème siècle.

L'époque coloniale

Après l’arrivée de Marco Polo à Sumatra, des vagues successives d’Européens - portugais, espagnols, hollandais et britanniques - ont cherché à dominer le commerce des épices à ses sources qui se trouvent aux Moluques ou îles Maluku en Indonésie au XVIème  siècle. En 1596, les premiers navires hollandais jettent l'ancre sur les rives de l'ouest de Java. Au cours des trois siècles suivants, les Néerlandais ont progressivement colonisé cet archipel jusqu'à ce qu'il devienne connu sous le nom des Indes néerlandaises.

L'émergence de l'Indonésie et la déclaration d'indépendance

La révolte contre les colonisateurs oppresseurs s'est rapidement développée dans tout le pays. La jeunesse indonésienne, dans son engagement de 1928, a promis de construire «un pays, une nation et une langue: l’Indonésie», sans distinction de race, de religion, de langue ou d’origine ethnique.

Enfin, le 17 août 1945, après la défaite des Japonais lors de la seconde guerre mondiale, le peuple indonésien a déclaré son indépendance à travers ses dirigeants Soekarno et Hatta. La liberté, cependant, n'était pas facilement accordée. Ce n’est qu’après des années de combats sanglants que le gouvernement néerlandais a finalement cédé, reconnaissant officiellement l’indépendance de l’Indonésie en 1950.