production
go-explore
location de voiture
Slideshow

DEMAK

Pris en sandwich entre Semarang, capitale de Java central à l’ouest, la régence de Jepara au nord et celle de Kudus à l'est, la ville de Demak était autrefois le siège du puissant Sultanat de Demak, berceau de l'islam qui s’est propagé alors sur toute l'île de Java.

Selon "The Soil of East Central Java" ( les Terres de Java Centre et Est) écrit par T.W.G Dames en 1955, il y a environ 6 siècles, la région où se trouve maintenant la ville de Demak était alors un littoral face au canal de Silugangga qui séparait l'île principale de Java de l’ îe Muria aujourd’hui disparue; l’actuelle zone de Jepara et Kudus. Ainsi, la ville était un port animé avec des liaisons commerciales vers les Moluques et ses îles aux épices de l'est de l'Indonésie.

Vers le 15ème siècle, le canal était suffisamment large et était une voie navigable importante pour les navires allant de la côte javanaise nord jusqu'aux îles aux épices. Il était également connecté à la rivière Serang, ce qui a permettait d'accéder à l'intérieur de Java produisant le riz. Cette localisation stratégique a permis à Demak de se développer en tant que principal centre commercial sur Java. Cependant, depuis le 17ème siècle, le canal s'est obstrué et asséché pour finalement disparaitre complètement, entrainant ainsi la soudure de l'île de Muria avec Java.

La fondation du Sultanat de Demak est traditionnellement attribuée à Raden Patah (1475-1518), un noble javanais lié au puissant roi Majapahit de Java Est à l’époque. Au moins une citation indique aussi que  Raden Patah était en fait le fils de Kertabhumi, qui régnait en tant que roi Majapahit Brawijaya V (1468-1478). Demak a réussi à consolider son pouvoir et a vaincu Daha en 1527 étant plus largement accepté comme le successeur légitime Majapahit. La raison de cette acceptation était due à Raden Patah, censé être un descendant direct de Kertabhumi qui a survécu à l'invasion par Girindrawardana à Trowulan, capitale Majapahit, en 1478.

Avec le soutien total du Wali Songo (ou des Neuf Apôtres de l’Islam), le Sultanat de Demak est devenu le royaume islamique le plus en vue de Java et le centre de la propagation de l'Islam sur Java.

Le symbole de l'ère d'or du Sultanat de Demak et des débuts de la propagation de l'islam sur Java est toujours là aujourd’hui; c’est la  “Masjid Agung Demak" (Grande Mosquée de Demak). Construite en 1478, la grande mosquée de Demak est censée être la première mosquée de Java et l'une des plus anciennes d'Indonésie. Construite collectivement par les Wali Songo et Raden Patah en tant que premier dirigeant du Sultanat de Demak, la mosquée a une grande signification car ce n'était pas seulement un lieu de prières, mais aussi le centre de la gouvernance du sultan et le lieu où les walis (Apôtres) se réunissaient pour toutes décisions influentes.

Bien que la mosquée ait subi un certain nombre de rénovations, on pense qu'elle est restée dans sa forme originale. La mosquée est un exemple classique de mosquée javanaise traditionnelle. Contrairement aux mosquées au Moyen-Orient, celle-ci était construite en bois sans dôme, qui ont apparu uniquement sur les mosquées indonésiennes au 19ème siècle. Le toit à plusieurs niveaux montre de nombreuses similitudes avec les structures religieuses en bois des civilisations hindou-bouddhistes sur Java et Bali.

L'entrée principale de la Grande Mosquée de Demak se compose de deux portes sculptées de motifs de plantes, de vases, de couronnes et d'une tête d'animal à gueule large et grande ouverte et aux crocs saillants. On dit que l'image représente le tonnerre manifesté et capté par Ki Ageng Selo, d'où leurs nom de "Lawang Bledheg" ou "les portes du tonnerre".

Les parties historiques et légendaires de la mosquée sont les quatre grands piliers en bois, appelés “sogo guru”, qui supportent le lourd toit en bois de la mosquée. Chaque pilier est sculpté sur la base de troncs entiers atteignants 16 mètres de haut;, les quatre piliers sont placés selon les quatre directions cardinales mises en place par des membres du Wali Songo. Le pilier du nord-ouest a été érigé par Sunan Bonang, celui du sud-ouest par Sunan Gunung Jati, le sud-est par Sunan Ampel et le pilier très exceptionnel connu sous le nom Soko Tatal qui est construit à partir de morceaux de bois joints et érigé au nord est par Sunan Kalijaga . Les quatre “soko guru” originels ont été remplacés par des répliques en 1983 et les originaux sont maintenant dans le musée de la mosquée.

Le tombeau de Sunan Kalijaga situé dans le village de Kadilangu, à environ 2 kilomètres de la mosquée, est un autre héritage de l'ère islamique javanaise fréquenté par les visiteurs et les pèlerins. Chaque année, lors de la cérémonie rituelle «Grebeg Besar» (qui tombe le 10 Dzulhijah du calendrier islamique) ou divers reliques sont nettoyées rituellement, des milliers de visiteurs et de pèlerins affluent vers Demak pour participer à l'événement.

 

S’y rendre

Demak se trouve sur l'autoroute principale de la côte nord - appelée Pantura - entre Java centrel et Java ouest, reliant Semarang à Surabaya. La ville de Demak se trouve à seulement 25 kilomètres ou environ 30 à 40 minutes en voiture de Semarang, capitale de Java centre. Il existe également beaucoup de transports en commun disponibles à Semarang et des bus interurbains qui traversent Demak.

 

-6.8909549
110.6221487
11
-6.914864,-6.820762,-6.5950181,-7.6545472,-6.199264,-6.271194,-7.756928,-5.135399,3.597031,-7.2148959,-6.7846891,-7.5591225,3.598401,-7.265757,-7.8177991,-7.319563,-7.5132034,-6.12,-6.905977,-5.6106064
107.608238,107.14296,106.7218508,108.5849494,106.469193,106.894547,113.211502,119.42379,98.678513,109.8972498,105.3729201,110.7837924,98.489166,112.734146,110.3801338,108.202972,110.104681,106.150276,107.613144,106.0564722
Bandung,Malang,Bogor,Pangandaran,Le Cratère d'Ijen,Karimunjawa,Yogyakarta,Semarang,Serang,Dieng Plateau,Le Parc National d'Ujung Kulon,Solo,Parc National de Bromo Tengger Semeru,Surabaya,Kota Gede,Banyuwangi,Magelang Regency,Jakarta,Cirebon,L'Archipel des Milles Îles
Demak

What They Say