production
go-explore
location de voiture
Slideshow

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon

 

Avec Yogyakarta, Solo et Pekalongan, l’autre centre de l’art raffiné du batik indonésien se trouve dans la ville de Cirebon sur la côte Nord de la province occidentale de Java. Quoi qu’il en soit, le terme “Batik de Cirebon” peut sembler inhabituel pour beaucoup car la plupart des gens ont l’habitude de l’appeler “Batik Trusmi”. Ceci, parce que c’est dans le village de Trusmi, à environ 4 km à l’Ouest du centre-ville, qu’est le coeur de la production du Batik de Cirebon et c’est là-bas, que vous trouverez les meilleurs matériaux et oeuvres d’art en Batik de Cirebon.

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon
Photo source: www.thecolourofindonesia.com

Dans le village de Trusmi, se trouvent plus de 1000 artisans de batik travaillant quotidiennement afin de produire ces oeuvres d’art raffinées. Ce ne sont pas que des villageois de Trusmi mais également des environs comme Gamel, Kaliwulu, Wotgali et Kalitengah. Ici, le long de la route principale de 1,5 km, vous verrez des rangées de magasins et de showrooms de Batik de Trusmi exposant leurs plus belles pièces. De nos jours, suivant les cyber tendances, des magasins vendent également du Batik Trusmi en ligne.

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon
Photo source: www.ardikaryautama.wordpress.com

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon
Photo source: www.indonesiakaya.com

A la différence des endroits produisant du Batik comme à Solo, mettant principalement en avant un style distinctif de Batik Keraton (du Batik royal) ou à Pekalongan, qui se concentre sur le Batik Pesisir (le Batik côtier), Cirebon propose les deux styles de Batik. Tout comme ceux de Yogyakarta ou Solo, les styles du classique Batik royal de Cirebon ont été développés par les palais royaux (les sultanats de Kasepuhan et de Kanoman), tandis que le Batik côtier, lui, provient des communautés de pêche et de commerce qui ont apportés leurs propres motifs et style. Le Batik royal est caractérisé par des motifs de symboles royaux basés sur une philosophie religieuse, alors que les Batiks côtiers sont plus dynamiques et ouverts aux tendances actuelles.

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon
Photo source: www.sang-rusa.blogspot.co.id

De façon générale, les ornement du Batik de Cirebon peuvent être classés en 5 catégories:

Le Wadasan, le Géométrique, le Pangkaan (Buketan), le Byur et le Semarangan.

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon
Photo source: www.indonesiakaya.com

Le Wadasan est l’ornement classique du Batik de Cirebon mettant principalement en évidence le style du Batik royal. Les motifs du Wadasan figurent parmi les plus renommés du Batik Trusmi, ce qui comprend le Mega Mendung (les nuages), le Singa Payung (le lion sous un parapluie), le Naga Saba (le dragon), et le Taman Arum, des motifs largement influencés par les designs impériaux chinois. Parmi les motifs géométriques, on trouve: le Tambal Sewu, le Liris, le Kawung et le Lengko-lengko. Comme le suggère ces noms, les ornements géométriques sont principalement faits de lignes et de formes géométriques.

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon
Photo source: www.indonesiakaya.com

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon
Image source: Shutterstock

Le Pangkaan, aussi connu comme les ornements Bungketan, se compose de variations florales comme des arbres ou des fleurs. Les motifs dont sont composés ces ornements sont le Pring Sedapur, le Kelapa Setundun, le Soko Cina et le Kembang Terompet. Le Byur est mis en valeur par des fleurs et des petites feuilles qui remplissent totalement le tissu de motifs comme le Karang Jahe, le Mawar Sepasang, le Dara Tarung et le Banyak Angrum. Les ornements Semarang sont des motifs répétitifs placés dans certains modèmes. Les motifs de ces ornements sont appelés Piring Selampad, Kembang Kantil et de bien d’autres noms.

TRUSMI LE VILLAGE DU BATIK: Centre de l’Art du Batik de Cirebon
Photo source: www.mommiesdaily.com

L’histoire du Batik dans le village de Trusmi aurait débuté avec un chef religieux islamique du nom de Ki Gede Trusmi, un loyal serviteur de Sunan Gunung Jati (l’un des Wali Songo ou les 9 gardiens de l’Islam qui furent les premiers à répandre l’Islam sur l’île de Java). Ki Gede Trusmi serait celui qui enseigna au peuple, l’art du batik tout en prêchant l’Islam dans la région. Outre le fait d’avoir été immortalisé à travers le nom du village, Ki Gede Trusmi reste encore aujourd’hui très hautement honoré par les habitants. Sa tombe est bien préservée et tous les 4 ans, les villageois de Trusmi organisent un rituel appelé Ganti Welit et Ganti Sirap (changer la pierre tombale d’une tombe).


Photo source de la bannière d’en-tête: www.indonesiakaya.com

 

What They Say