production
go-explore
location de voiture
Slideshow

RANDONNER AU MT. RINJANI MYSTIFIE LE DANAU SEGARA ANAK

 

Danau Segara Anak est un lac volcanique formé dans le caldera du Mont Rinjani à plus de 2000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le lac couvre une zone d’environ 11 km carrés, et peut atteindre des profondeurs allant jusqu’à 230 mètres. Danau Segara Anak est situé sur le côté Ouest du Mont Rinjani dans le village de Lawang Sembalun à Lombok, à l’Est de l’Indonésie. La mystique couleur bleue du lac a donné au Segara Anak son surnom : le Petit Ocean.

La randonnée à partir du village de Senaru et, à travers le cratère jusqu’au Danau Segara Anak prend 2 jours et 1 nuit. Elle débute par la traversée d’une luxuriante forêt tropicale et remonte la montagne jusqu’au bord du cratère. La randonnée jusqu’à Senaru est une dure montée escarpée avec de hautes falaises, mais l’effort est bien récompensé avec une vue panoramique à couper le souffle du coucher de soleil sur le Mont Rinjani, Bali, les îles Gili à l’horizon et les eaux bleues éblouissantes du Segara Anak scintillant quelques centaines de mètres plus bas. Le haut du cratère est un lieu de camping populaire pour les touristes étrangers et locaux qui viennent y passer la nuit. Il est conseillé de régler son réveil pour éviter de manquer le magnifique lever de soleil sur le sommet du Rinjani Du bord du cratère, la descente est raide sur environ 600 mètres jusqu’au Danau Segara Anak.

Une partie du Segara Anak s’écoule dans un ravin abrupt en formant une grande cascade puis plusieurs autres plus petites. Il y a aussi quatre sources chaudes dans le lac qui sont réputées détenir des pouvoirs magiques de guérison, et beaucoup y grimpent seulement pour des raisons médicales.

Malgré ces hautes altitudes, prendre un bain dans le lac n’est aussi froid que l’on pourrait imaginer. A 2010 mètres au-dessus du niveau de la mer, la surface de l’eau du lac est inhabituellement chaude pour de telles hauteurs, à environ 20-22 degrés Celsius – bien au-dessus de la “température ambiante” de la montagne qui est d’environ 14-15 degrés Celsius.

Entre 2008 et 2009, les chercheurs en vulcanologie et atténuation des risques géologiques ainsi que l’Université Libre de Bruxelles ont mené une étude géochimique et thermodynamique sur le Segara Anak. Les tests montrèrent plusieurs fuites dans le système volcanique du Gunung Baru, le cône central du lac. Ces fuites de la chambre de magma laissent s’infiltrer une grande quantité d'eau chaude dans le Segara Anak, indiquant une relation directe entre l’activité volcanique et la haute température du lac. La composition géochimique de l’eau chaude a montré beaucoup d’éléments comme du chlore, du sodium, du potassium et des sulfates. Tout aussi riche en éléments, l’eau de pluie pénétrant dans le lac aide à diminuer son contenu chimique. Le Segara Anak maintient aussi une excellente circulation et n’est donc pas nuisible à la vie.

La circulation de l’eau du lac a lieu quand la densité de l’eau est plus haute à la surface qu’à la base. L’eau de pluie a une plus forte densité que l’eau hydrothermale et par conséquent se déplace vers le bas, tandis que les eaux des sources hydrothermales se déplacent vers le haut. C’est un processus continu fournissant de l’eau bien mélangée et menant le niveau d'acide du lac au niveau neutre adapté pour la reproduction des poissons.

En 1969, les vulcanologues du Directoire de Géologie, à Londres, ont examiné le lac et ont recommandé l’élevage de poisson. A cette époque, il n’y avait pas de poissons dans le Segara Anak. En 1985, le gouvernement provincial de Nusa Tenggara Barat a finalement commencé l’élevage de poissons dans le lac. Les poissons se sont rapidement reproduits et le lac est désormais l’abri de millions de tilapias et de carpes, faisant de Segara Anak non seulement un endroit populaire pour la pèche, mais certains habitants des environs en ont même fait leur gagne-pain.

Dans les années 80, les zones autour de Segara Anak regorgeaient de vie. Des grouses, des calaos, des cerfs aboyeurs prospéraient autour du lac. Plusieurs espèces de singes pouvaient être trouvées dans les forêts, incluant le rare Langur noir de Java et le Macaque noir à crète, autochtones indonésiens. Mais l’intervention humaine a modifié l’écologie du lac. Avec de plus en plus de gens escaladant la montagne et dans le lac, de plus en plus d’espèces ont commencé à disparaitre. Au départ, les gens n’attrapaient que du poisson, ensuite des grouses, puis ont chassé aussi le cerf. Désormais seules quelques grouses subsistent, et, depuis peu, on ne trouve plus de cerf sur les parcours. On estime qu’il n’en reste qu’une centaine.

En 1998, Danau Segara Anak fut immortalisé sur les billets de dix mille rupiah.

Tout comme les autres lacs de cratère dans le monde, Danau Segara est né d'un passé violent, célèbre un présent brillant et a le potentiel de mener à un avenir catastrophique. Pourtant, nous restons fascinés par son origine, sa splendeur et son existence unique.

 

What They Say