"SUBAK" - LE PAYSAGE CULTUREL DE BALI


Visitez Bali, voyagez sur ses hauts plateaux, et vous ne pouvez que vous étonner par la beauté des milliers d'hectares de rizières en terrasse verdoyantes qui dévalent depuis les hauteurs des volcans jusqu'aux vallées profondes comme si elles étaient sculptées dans les flancs des montagnes.

Bali est bénie de 150 rivières et ruisseaux qui fournissent de l'eau toute l'année et permettent l’irrigation permanente de ses magnifiques rizières. Néanmoins, cette irrigation ne serait pas couronnée de succès, sans l’intervention humaine. Dès 944 après JC des inscriptions font référence aux construction de tunnels d’irrigations à Bali. Et ce système d'irrigation complexe est complété par un réseau de canaux qui distribuent les eaux à chaque rizière.

À Tegallalang, à environ 15 km au nord d'Ubud, ou sur les pentes orientales de l'imposant mont Agung à Amlapura vers le village d'Abang, et admirez le merveilleux spectacle de riches rizières verdoyantes ondulant dans les vallées et sur les flancs des montagnes.

Etonnement, le système d'irrigation complexe de Bali n'a pas pour origine un ordre royal, mais une gestion directe des abitants à travers des coopératives villageoises, appelées "Subak". Étant donné que les agriculteurs dépendent de l'irrigation réussie des champs, les différents Subaks forment un lien inséparable qui s'unit dans un seul système. Ce système unique a été transmis depuis plus de mille ans, et les résultats peuvent être admirés dans les merveilleux rizières en terrasse de Bali.

Au bas de l’échelle, chaque agriculteur est membre d'un subak, dont les rizières sont alimentés à partir d'un seul barrage. Le chef du Subak, appelé Klian Subak, est élu par ses membres. Dans le plus grand Subak alimenté par un canal, le niveau le plus bas s'appelle le tempek. Les Subak, à leur tour, sont liés aux temples des montagnes ou à”pura masceti", qui relèvent de l'un des deux temples de lac, le temple Pura Batu Kau qui coordonne l'irrigation dans l'ouest de Bali et le temple Pura Ulun Danau qui coordonne le nord, l'est et le sud de Bali.  

Les temples d'eau organisent des festivals tous les 105 jours, correspondant à la saison de 105 jours du cycle du riz à Bali. Ce cycle détermine également le moment de l'ouverture et de la fermeture des canalisations, en veillant à ce que les plantations soient décalées et que l'eau soit répartie de manière plus efficace et équitable.

Cependant, chaque décision est toujours discutée lors des réunions des membres et unanimement convenue puis transmise à chaque subak. À leur tour, le subak appellent leurs membres afin que chaque membre puisse décider du debut des plantations. Les agriculteurs commencent à planter de façon consécutive à 10 jours d’alternance. (Héritage indonésien: L’ environment humain, Presse Archipelago).

Le Subak concerne naturellement exclusivement les rizières irriguées, appelées «sawah», d'autres champs sont alimentés par des pluies et sont connus sous le nom de Tegalan.

En Indonésie, et surtout sur Java et Bali, le riz n'est pas seulement un aliment de base, mais il est synonyme du mot aliment. Aucun repas n'est complet sans riz. Le riz est également une partie essentielle des cérémonies sociales et religieuses, car le riz constitue la pierre angulaire de la communauté.

La déesse du Riz est connue sous le nom de Bhatari Sri, ou la mère du Riz. En tant que nourriture de base de l'archipel indonésien, Dewi Sri n'est pas seulement vénéré à Bali, mais aussi à Java et sur d'autres îles productrices de riz. 

En combinant les valeurs traditionnelles sacrées et un système hautement organisé, le Subak, culture coutumière du riz balinaise est unique et est une manifestation de la doctrine cosmologique des Balinais le Tri Hita Karana. C'est le reflet tangible des idées et des croyances originales balinaises qui sont essentiellement enracinées dans ce concept, à savoir la conscience que les êtres humains doivent toujours entretenir des relations harmonieuses entre l'homme et Dieu, l'homme et les autres humains, et entre l'homme et la nature dans son quotidien de vie. Un tel concept particulier est en mis en évidence dans le génie créateur balinais et les traditions culturelles résultantes de la longue interaction humaine, en particulier entre la culture balinaise et la culture hindoue. 

Tous les sites de ce paysage culturel démontrent directement la capacité des Balinais à faire de leurs doctrines cosmologiques uniques une réalité, apparente au quotidien dans l'aménagement du territoire et l'utilisation des terres (paysage culturel), les aménagements, l'architecture, les cérémonies et rituels, les arts et aussi l'organisation sociale. En effet, la mise en œuvre du concept a évidemment généré un beau paysage culturel.

Pour ces raisons, l'UNESCO a inscrit le "Subak" - Le paysage culturel de Bali - au patrimoine mondial à Saint-Pétersbourg, en Russie, le 20 juin 2012.

( Source: presse archipelago, patrimoine indonésien, environnement humain et  http://www.unesco.org  )


Articles liés

5 Amazing Things in Bali to Indulge Your Senses

5 Restaurants in Bali that Make Your Dinner Experience Magical

Bali's Unique Hotels and Resorts

Budget Villa Rentals for Your Holiday in Bali

Things to Know About Weather and Best Times to Travel to Bali

The Best Deals You Could Get: 5 Hotels in Bali Under US$50

Points Marquants
Adresse
Bali
Admission
-
L'Heure d'Ouverture
-
Plus d'Informations
-
Points Marquants
Adresse
Bali
Admission
-
L'Heure d'Ouverture
-
Plus d'Informations
-

"SUBAK" - LE PAYSAGE CULTUREL DE BALI


Visitez Bali, voyagez sur ses hauts plateaux, et vous ne pouvez que vous étonner par la beauté des milliers d'hectares de rizières en terrasse verdoyantes qui dévalent depuis les hauteurs des volcans jusqu'aux vallées profondes comme si elles étaient sculptées dans les flancs des montagnes.

Bali est bénie de 150 rivières et ruisseaux qui fournissent de l'eau toute l'année et permettent l’irrigation permanente de ses magnifiques rizières. Néanmoins, cette irrigation ne serait pas couronnée de succès, sans l’intervention humaine. Dès 944 après JC des inscriptions font référence aux construction de tunnels d’irrigations à Bali. Et ce système d'irrigation complexe est complété par un réseau de canaux qui distribuent les eaux à chaque rizière.

À Tegallalang, à environ 15 km au nord d'Ubud, ou sur les pentes orientales de l'imposant mont Agung à Amlapura vers le village d'Abang, et admirez le merveilleux spectacle de riches rizières verdoyantes ondulant dans les vallées et sur les flancs des montagnes.

Etonnement, le système d'irrigation complexe de Bali n'a pas pour origine un ordre royal, mais une gestion directe des abitants à travers des coopératives villageoises, appelées "Subak". Étant donné que les agriculteurs dépendent de l'irrigation réussie des champs, les différents Subaks forment un lien inséparable qui s'unit dans un seul système. Ce système unique a été transmis depuis plus de mille ans, et les résultats peuvent être admirés dans les merveilleux rizières en terrasse de Bali.

Au bas de l’échelle, chaque agriculteur est membre d'un subak, dont les rizières sont alimentés à partir d'un seul barrage. Le chef du Subak, appelé Klian Subak, est élu par ses membres. Dans le plus grand Subak alimenté par un canal, le niveau le plus bas s'appelle le tempek. Les Subak, à leur tour, sont liés aux temples des montagnes ou à”pura masceti", qui relèvent de l'un des deux temples de lac, le temple Pura Batu Kau qui coordonne l'irrigation dans l'ouest de Bali et le temple Pura Ulun Danau qui coordonne le nord, l'est et le sud de Bali.  

Les temples d'eau organisent des festivals tous les 105 jours, correspondant à la saison de 105 jours du cycle du riz à Bali. Ce cycle détermine également le moment de l'ouverture et de la fermeture des canalisations, en veillant à ce que les plantations soient décalées et que l'eau soit répartie de manière plus efficace et équitable.

Cependant, chaque décision est toujours discutée lors des réunions des membres et unanimement convenue puis transmise à chaque subak. À leur tour, le subak appellent leurs membres afin que chaque membre puisse décider du debut des plantations. Les agriculteurs commencent à planter de façon consécutive à 10 jours d’alternance. (Héritage indonésien: L’ environment humain, Presse Archipelago).

Le Subak concerne naturellement exclusivement les rizières irriguées, appelées «sawah», d'autres champs sont alimentés par des pluies et sont connus sous le nom de Tegalan.

En Indonésie, et surtout sur Java et Bali, le riz n'est pas seulement un aliment de base, mais il est synonyme du mot aliment. Aucun repas n'est complet sans riz. Le riz est également une partie essentielle des cérémonies sociales et religieuses, car le riz constitue la pierre angulaire de la communauté.

La déesse du Riz est connue sous le nom de Bhatari Sri, ou la mère du Riz. En tant que nourriture de base de l'archipel indonésien, Dewi Sri n'est pas seulement vénéré à Bali, mais aussi à Java et sur d'autres îles productrices de riz. 

En combinant les valeurs traditionnelles sacrées et un système hautement organisé, le Subak, culture coutumière du riz balinaise est unique et est une manifestation de la doctrine cosmologique des Balinais le Tri Hita Karana. C'est le reflet tangible des idées et des croyances originales balinaises qui sont essentiellement enracinées dans ce concept, à savoir la conscience que les êtres humains doivent toujours entretenir des relations harmonieuses entre l'homme et Dieu, l'homme et les autres humains, et entre l'homme et la nature dans son quotidien de vie. Un tel concept particulier est en mis en évidence dans le génie créateur balinais et les traditions culturelles résultantes de la longue interaction humaine, en particulier entre la culture balinaise et la culture hindoue. 

Tous les sites de ce paysage culturel démontrent directement la capacité des Balinais à faire de leurs doctrines cosmologiques uniques une réalité, apparente au quotidien dans l'aménagement du territoire et l'utilisation des terres (paysage culturel), les aménagements, l'architecture, les cérémonies et rituels, les arts et aussi l'organisation sociale. En effet, la mise en œuvre du concept a évidemment généré un beau paysage culturel.

Pour ces raisons, l'UNESCO a inscrit le "Subak" - Le paysage culturel de Bali - au patrimoine mondial à Saint-Pétersbourg, en Russie, le 20 juin 2012.

( Source: presse archipelago, patrimoine indonésien, environnement humain et  http://www.unesco.org  )


Articles liés

5 Amazing Things in Bali to Indulge Your Senses

5 Restaurants in Bali that Make Your Dinner Experience Magical

Bali's Unique Hotels and Resorts

Budget Villa Rentals for Your Holiday in Bali

Things to Know About Weather and Best Times to Travel to Bali

The Best Deals You Could Get: 5 Hotels in Bali Under US$50

0

D'autres Attraction

{data.preTitle}
{data.buildings} {data.star}
Nous avons fait un guide PDF de cette zone à imprimer et à prendre avec vous.
Télécharger maintenant