NYEPI: JOUR DE L'AN ET DE COMPLET SILENCE DE BALI

29 janv. 2016

Le jour du Nyepi, qui est le jour du Nouvel An dans le calendrier balinais Saka, l'île de Bali éteint toutes ses lumières et ses sons, arrête tout son trafic, déserte toutes ses activités mondaines, et médite, laissant ainsi un silence complet régner sur toute l’île en totale sérénité.

Cette année, Nyepi tombe le mercredi 9 Mars 2016, exactement le même jour que l’éclipse solaire totale qui sera observable d’une large bande de l’Indonésie, depuis Sumatra Sud à Kalimantan, Sulawesi et aux Moluques en Indonésie orientale. Des milliers de visiteurs nationaux et internationaux sont attendus pour observer cet événement planétaire.

En conséquence, les voyageurs prévoyant de voler vers ou depuis Bali sont priés de bien noter que, ce jour-là, toute l'île de Bali est en arrêt complet, ou comme dirait la télévision américaine: est en mode "verrouillage" pour permettre à tous de suivre les rituels prescrits. L’aéroport international Ngurah Rai de Bali sera fermé. Aucun avion n’atterri ou ne décolle pendant 24 heures. Tout le trafic sur Bali est arrêté. Tous les commerces sont fermés. Aucun trafic piétonnier n’est autorisé sur la plage ou dans les rues. Les veilleurs locaux appelés “pecalang” veille à ce que ces règles soient strictement respectées. La nuit, toutes les lumières doivent être éteintes. Les Hôtels tirent tous les rideaux de sorte qu'aucun rayons de la lumière ne s’échappe vers l'extérieur. Tous sons, toutes musiques doivent être en sourdine et ne pas perturber la communauté silencieuse.

Par contre, à la veille de Nyepi, le 8 Mars, les célébrations vont bon train, avec les parades des Ogoh-Ogoh, grandes statues de Géants et autre Monstres en Papier-mâché, sur la plage de l’îles le tout accompagnés de forces musiques de gamelan. Ces statues, représentant les mauvais esprits, sont ensuite brûlées en symbole de purification et de bannissement des maladies et des misères de l'année écoulée.

Chaque culture et chaque religion du monde a sa propre façon de définir et de célébrer la venue de la nouvelle année. Alors que les chinois la célèbrent avec des tambours et des cymbales, que les musulmans évoque le premier de Muharram, les chrétiens le Christ et le monde en général organise des feux d'artifice et les fêtes du 1er Janvier, les hindous de Bali accueillent la nouvelle année avec le rituel du Nyepi.

Contrairement à d'autres cultures qui célèbrent le Nouvel An avec vivacité et fortes festivités, le sommet du Nouvel An Balinais est lui un jour de silence complet. Ainsi le nom de Nyepi, qui signifie "garder le silence" dans la langue locale, et qui tombe le jour suivant la lune sombre de l'équinoxe de printemps. Nyepi est une journée entièrement dédiée à la connexion plus étroite avec Dieu (Hyang Widi Wasa) par la prière et en même temps comme un jour de d’introspection sur les valeurs telles que l'humanité, l’amour, la patience, la bonté, et d'autres, qui doivent être gardés à jamais.

La série de rituels en conjonction avec Nyepi, débute 34 jours avant avec le rituel de Melasti (aussi appelé Melis ou Mekiis). Le rituel, réalisé au Pura (temple balinais) près de la mer (Pura Segara), est destiné à purifier les effigies Pratima et Pralingga (objets sacrés) appartenant aux temples et à acquérir l'eau sacrée de la mer.

Sur Java, une cérémonie similaire se tient sur la plage de Balekambang, sur la côte sud de Malang à Java est. Ce rituel est aussi connu sous le nom Jalani Dhipuja dans le beau Temple Prambanan dans la province de Yogyakarta.

Un jour avant Nyepi, le 8 mars, les rituels sacrificiels de Tawur Kesanga et Caru prennent lieu. Des offrandes sont faites dans les villages, les districts, les régences et les provinces sous la forme de poulets, canards, porcs, chèvres, vaches ou même taureaux. Les plantes et les cultures peuvent également être utilisés comme sacrifice. Ayant pour but de rappeler aux Balinais l’importance du bétail et des cultures, le rituel est également destiné à apaiser Batara Kala, par l'offrande Pecaruan.

Au coucher du soleil autour de 5 ou 6 heures, le rituel de Pengrupukan a lieu. C'est la parade aux flambeaux dans les rues des villages accompagnée vigoureusement par les joueurs de Kulkul (cloches de bambou traditionnelles). Le défilé est donc suivi de la procession des Ogoh-Ogoh. Les effigies Ogoh-Ogoh représentent le caractère de Bhuta ou l'esprit du mal. A la fin de la procession, les Ogoh-Ogoh sont brulés dans une joyeuse fournaise; c’est le rituel principal appellé Ngrupuk.

L’embrasement des Ogoh-Ogoh symbolise le nettoyage de toutes les mauvaises influences dans la vie. C’est ensuite que le Nyepi ou le Jour de silence complet a lieu le 9 Mars 2016. Comme un jour qui est réservée à la méditation et l'auto réflexion, tout ce qui peut interférer avec ce but précis est donc strictement interdit. Ce jour de Nyepi est régulé par les quatre préceptes de Catur Brata, à savoir:

● Amati Geni: Interdire l'éclairage des feux, l'utilisation de l'éclairage ou la satisfaction des appétits humains du plaisir.

● Amati Karya: Interdire toutes les formes de travail physique autres que ceux dédiés à la purification spirituelle et au renouveau.

● Amati Lelungan: Interdire tout déplacements; obligeant donc les gens à rester chez eux.

● Amati Lelangunan: Interdire toutes les formes de divertissement, récréations ou réjouissance.

Le lendemain du Nyepi, qui tombe cette année le 10 Mars 2016, est appelé Ngembak Geni. Ce jour est consacré aux visitent à la famille, aux voisins et aux parents pour l’échange du pardon - semblable à la coutume de Eid Al Fitri de musulmans en Indonésie. Ils effectueront également le Dharma Canthi en récitant Sloka, Kekidung, et autres textes religieux.

Le moment le plus spectaculaire de ces festivités est bien la veille de Nyepi avec les défilés des Ogoh-Ogoh dans les rues qui finissent en brasiers sur la plage.

Le meilleur endroit pour regarder le défilé de Ogoh-Ogoh est donc le long de Kuta Beach, Seminyak, Nusa Dua et Sanur. Chaque village fabrique au moins un Ogoh-Ogoh, qui rivalisent d’originalité dans leur rôle de représentation du mal et sont souvent des figures spectaculaire. Dans les principales villes de Sanur, Kuta, Denpasar, Ubud ils sont aussi le sujet de concours du meilleur Ogoh-Ogoh.

Photo: img.bisnis.com

0

Attractions

d'Autres Nouvelles et Événements