Jour de plongée à Bunaken

8 juin 2016

Une brise légère, une température douce de 25 degrés, un temps idéal pour embarquez vers une bonne journée de plongée. Notre groupe de huit embarque facilement sur notre bateau au pont de bois spacieux au mouillage à la pointe nord de Sulawesi. J’inspecte la cabine ou se trouve tout le nécessaire; bouteilles, tubas, masques, ceintures, et autres équipements sont là, nettoyés et prêts à l’emploi pour notre aventure du jour.


Nous appareillons et nous dirigeons vers une petite île au large de la côte à environ 40 minutes en bateau à moteur de Manado. Cette île, c’est Bunaken; d’une superficie limité à 8 km2, la plupart des visiteurs ne viennent pas pour cette bande de terre en forme de croissant, mais pour son l’incroyable richesse sous-marine qui l’entoure.


Le bleu profond des hauts fonds cède rapidement la place aux tons émeraudes et turquoise des eaux moins profondes qui semblent briller avec clarté.

A quelques encablures du rivage bordé de palmiers nous faisons route vers le premier site de plongée de la journée - une épave immergée par 36 mètres, je suis ravie.

La plongée remplis toutes mes espérances. L'épave du Molas, juste aux abords de Sulawesi continentale, est comme un mastodonte autour duquel nous papillonnons en tous sens. Le navire est encore en très bon état avec sa structure non seulement visible, mais facile à explorer. J'oublie vite les 30 mètres d'eau au-dessus de moi et nous voilà sur les ponts, circulants dans la carcasse, montant et descendant par les différents passages à la suite de nos  deux guides.


Notre seconde plongée nous emmène à travers le canal au large des côtes de Bunaken. D’une profondeur moindre à un maximum de 19 mètres cette plongée est tout aussi fascinante; un mur à pic où nous rencontrons nos premières tortues et où sont attiré  d'énormes bancs de poissons de récif.


Après ses plongées magnifiques nous ne nous sentons pas du tout prêt à prendre le chemin du retour. L'eau est trop attrayante et la journée trop parfaite. Le soleil ne me brûle pas mais donne à mon teint clair un léger polissage moka. Nous saluons deux jeunes garçons qui plongent depuis un petit canoë en bois à coque simple. Ils barbotent autour de leur esquif et nous ne pouvons nous empêcher de sourire à leur grâce et leur audace dans l'eau.


Nous restons jusqu’à ce que le soleil plonge dans l'eau miroitante, et admirons la vue des montagnes volcaniques en dormance dans la distance. Le ciel devient rose de feu et nous inonde de ses éclats chaleureux. Nous sommes encore dans nos vêtements de bain, mais aucun d'entre nous n’a froid. Les premières étoiles apparaissent comme pour nous indiquer la direction du port.

C’est Bunaken;  insouciante et glorieuse. Un lieu qui inspire. Un endroit aimable pour faire ce que la plupart des gens ne peuvent pas - ralentir, se détendre, prendre le temps de se délecter de magie.


Écrit par Chelsea Yamase (@chelseakauai)

Attractions

d'Autres Nouvelles et Événements