La traditionnelle chasse à la baleine de Lamalera à Flores


Le village de Lamalera sur l'île de Lembata sur Flores est connue de part le monde comme l'endroit de la chasse à la baleine traditionnelle. Des documents portugais datant de 1643 mentionnent déjà ces chasses héroïques. A Lamalera, les villageois chassent de grands animaux marins, comme les baleines, les raies manta et parfois les dauphins afin de fournir de la nourriture pour tout le village. Ils s'engagent sur de petits bateaux simples avec leurs croyances anciennes et leurs traditions. Ce sont des harponneurs traditionnels.C'est pour ces raisons que la chasse aux baleines à Lamalera est jusqu'à ce jour exempté de l'interdiction internationale de la chasse à la baleine, compte tenu de la façon traditionnelle de pêcher. Cette chasse est nécessaire aux villageois pour subvenir à leurs besoins.Chaque année, les baleines migrent entre l'océan Indien et le Pacifique au cours de Mai à Octobre. Lorsque ces animaux marins géants passent la mer de Savu, elles se trouvent aux portes de l'île de Lembata. Pour Lembata, par conséquent, la chasse à la baleine commence le 1er mai pour atteindre son apogée en Juillet.Quand une chasse à la baleine est décidée, un certain nombre de bateaux en stationnement sur la plage sont mit à la mer, acclamé par tout le village, et partent aux larges pour attraper leur butin.Avant cela, cependant, tout le monde se rassemble pour assister à une messe dédiée à l'évènement et dirigée par le prêtre catholique qui prie alors pour une expédition réussie et sûre. La majorité des habitants ici sont catholiques.La chasse à la baleine se fait encore sur des bateaux en bois traditonalles et fragiles, appelé peledang. Ceux-ci sont occupés par 7 à 14 barreurs, canotiers et harponneur, où chacun est chargé d'une fonction bien déterminée. Le plus agile de l'équipe se tient sur la proue du bateau avec un harpon entre les mains.Quand une baleine ou manta est aperçue, il jette son harpon dans l'animal tout en sautant lui même à l'eau afin de donner une force supplémentaire. Lorsque la cible est un énorme cachalot et que le harpon a fait mouche, d'autres membres de l'équipe jettent aussi et harponnent de nouveau la proie. Et quand l'animal a rendu l'âme, tous les membres de l'équipe soulèvent le corps lourd sur le bateau. D'autres villages chassent aussi les baleines sur l'île de Solor, mais le village Lamalera est le plus connu. Au cours d'une saison, les insulaires peuvent prendre 15 à 20 baleines.Il y a néanmoins des interdits pour les Lamaleras quand il vient chasse la baleine. Par exemple, il est interdit de chasser les baleines enceintes, les jeunes baleines et les baleines leur de leur accouplement. Cette capacité faire la différence entre les animaux est le fruit d'une grande expérience. Malheureusement, certains aînés craignent que la tradition ne soit en train de disparaître car les jeunes ont tendance à se rapprocher de la modernité, ils ont peur que les générations futures n'adhèrent plus à ces valeurs traditionnelles précieuses.


Get There

Île Lembata se situe à 190 kilomètres au nord de Kupang, la capitale de l'Est Nusatenggara. Loweleba est la plus grande ville de l'île de Lembata, et est perchée sur la côte sud de l'île. Pour se rendre à Lowelaba, volez de Bali ou Lombok Maumere vers l'aéroport Frans Seda. De Maumere, aller à Larantuka en bus. De Larantuka, la seule façon d'aller à Lamalera est par ferry depuis Lewoleba (ils naviguent chaque jour) ou directement à partir de Lamalera Larantuka avec un ferry une fois par semaine.

Points Marquants
Adresse
Flores
Admission
-
L'Heure d'Ouverture
-
Plus d'Informations
-
Points Marquants
Adresse
Flores
Admission
-
L'Heure d'Ouverture
-
Plus d'Informations
-

La traditionnelle chasse à la baleine de Lamalera à Flores


Le village de Lamalera sur l'île de Lembata sur Flores est connue de part le monde comme l'endroit de la chasse à la baleine traditionnelle. Des documents portugais datant de 1643 mentionnent déjà ces chasses héroïques. A Lamalera, les villageois chassent de grands animaux marins, comme les baleines, les raies manta et parfois les dauphins afin de fournir de la nourriture pour tout le village. Ils s'engagent sur de petits bateaux simples avec leurs croyances anciennes et leurs traditions. Ce sont des harponneurs traditionnels.C'est pour ces raisons que la chasse aux baleines à Lamalera est jusqu'à ce jour exempté de l'interdiction internationale de la chasse à la baleine, compte tenu de la façon traditionnelle de pêcher. Cette chasse est nécessaire aux villageois pour subvenir à leurs besoins.Chaque année, les baleines migrent entre l'océan Indien et le Pacifique au cours de Mai à Octobre. Lorsque ces animaux marins géants passent la mer de Savu, elles se trouvent aux portes de l'île de Lembata. Pour Lembata, par conséquent, la chasse à la baleine commence le 1er mai pour atteindre son apogée en Juillet.Quand une chasse à la baleine est décidée, un certain nombre de bateaux en stationnement sur la plage sont mit à la mer, acclamé par tout le village, et partent aux larges pour attraper leur butin.Avant cela, cependant, tout le monde se rassemble pour assister à une messe dédiée à l'évènement et dirigée par le prêtre catholique qui prie alors pour une expédition réussie et sûre. La majorité des habitants ici sont catholiques.La chasse à la baleine se fait encore sur des bateaux en bois traditonalles et fragiles, appelé peledang. Ceux-ci sont occupés par 7 à 14 barreurs, canotiers et harponneur, où chacun est chargé d'une fonction bien déterminée. Le plus agile de l'équipe se tient sur la proue du bateau avec un harpon entre les mains.Quand une baleine ou manta est aperçue, il jette son harpon dans l'animal tout en sautant lui même à l'eau afin de donner une force supplémentaire. Lorsque la cible est un énorme cachalot et que le harpon a fait mouche, d'autres membres de l'équipe jettent aussi et harponnent de nouveau la proie. Et quand l'animal a rendu l'âme, tous les membres de l'équipe soulèvent le corps lourd sur le bateau. D'autres villages chassent aussi les baleines sur l'île de Solor, mais le village Lamalera est le plus connu. Au cours d'une saison, les insulaires peuvent prendre 15 à 20 baleines.Il y a néanmoins des interdits pour les Lamaleras quand il vient chasse la baleine. Par exemple, il est interdit de chasser les baleines enceintes, les jeunes baleines et les baleines leur de leur accouplement. Cette capacité faire la différence entre les animaux est le fruit d'une grande expérience. Malheureusement, certains aînés craignent que la tradition ne soit en train de disparaître car les jeunes ont tendance à se rapprocher de la modernité, ils ont peur que les générations futures n'adhèrent plus à ces valeurs traditionnelles précieuses.


Get There

Île Lembata se situe à 190 kilomètres au nord de Kupang, la capitale de l'Est Nusatenggara. Loweleba est la plus grande ville de l'île de Lembata, et est perchée sur la côte sud de l'île. Pour se rendre à Lowelaba, volez de Bali ou Lombok Maumere vers l'aéroport Frans Seda. De Maumere, aller à Larantuka en bus. De Larantuka, la seule façon d'aller à Lamalera est par ferry depuis Lewoleba (ils naviguent chaque jour) ou directement à partir de Lamalera Larantuka avec un ferry une fois par semaine.

0

D'autres Attraction

{data.preTitle}
{data.buildings} {data.star}
Nous avons fait un guide PDF de cette zone à imprimer et à prendre avec vous.
Télécharger maintenant